facebook_pixel

Spiruline pour les nourrissons : pourquoi leur en donner ?

bébé - spiruline

Spiruline pour les nourrissons : pourquoi leur en donner ?

Les algues sont les végétaux les plus anciens de notre planète. Consommées depuis des siècles en Asie, elles sont reconnues pour leurs qualités nutritives et gustatives. Aujourd’hui, elles s’imposent peu à peu sur nos tables européennes comme un élément indispensable au bon équilibre alimentaire. Mais qu’en est-il lorsqu’il s’agit de nourrir des nourrissons avec ces supers algues, notamment la spiruline ?

 

Le lait maternel premier aliment du nourrisson.

De la naissance à l’âge de 4 mois, tous les besoins nutritionnels de l’enfant sont parfaitement couverts par le lait maternel. Le lait maternel est le premier aliment naturel pour les nourrissons : il fournit toutes les calories nécessaires et les nutriments dont l’enfant a besoin pendant les premiers mois et continue de couvrir la moitié ou plus des besoins nutritionnels pendant le second semestre de vie et jusqu’à un tiers de ces besoins pendant la deuxième année. Aussi l’Organisation Mondiale de la Santé recommande un allaitement maternel exclusif jusqu’à l’âge de 6 mois, et un allaitement partiel jusqu’aux 2 ans de l’enfant. En effet les bienfaits de l’allaitement concernent aussi bien le bébé que les mères. Il favorise le développement sensoriel et cognitif et protège le nourrisson contre les maladies infectieuses et chroniques. Mais il contribue aussi à la santé et au bien-être des mères, réduit le risque de cancer ovarien ou mammaire. C’est un moyen sûr et optimal d’alimenter l’enfant.

 

La diversification alimentaire

A partir du 6ème mois, le lait maternel ne suffit plus à couvrir entièrement les besoins en énergie et en protéines du bébé. C’est la période dite du sevrage pendant laquelle il faut apporter un complément au lait maternel contenant les éléments nutritifs nécessaires à la bonne croissance de l’enfant. On appelle cela la diversification alimentaire qui est l’introduction progressive de nouveaux aliments dans les menus du bébé. Mais elle ne devrait pas débuter après l’âge de 6 mois selon l’Organisation Mondiale de la Santé et la Haute Autorité de Santé, car le lait maternel et les préparations pour nourrisson ne suffisent plus, à couvrir les besoins nutritionnels. Même s’ils constituent toujours la base de l’alimentation de nouveaux aliments et de nouvelles textures sont introduits de façon à progressivement remplacer les repas lactés par des repas variés et équilibrés à la cuillère.

 

Utilisation de la Spiruline chez le nourrisson

Cette micro algue peut s’employer à tout âge mais son intérêt est tout particulièrement évident chez le jeune enfant en croissance : pendant la période du sevrage et pendant la période préscolaire. De nombreuses études ont démontré l’impact positif de la prise de spiruline. L’Organisation Mondiale de la Santé a mis en évidence l’action de la spiruline en 2000, en la classant comme « complément alimentaire majeur » pour sa richesse nutritionnelle. Ce qui est intéressant avec la spiruline, c’est que c’est un produit naturel. Les vitamines et les minéraux qu’elle contient ont donc une meilleure disponibilité que les compléments alimentaires classiques c’est-à-dire qu’ils sont très facilement assimilables et sans perte au cours de la digestion.

L’allaitement maternel est l’un des premiers facteurs de protection durable de la santé de l’enfant. Or les facteurs sociaux-économiques ont influencé la durée moyenne d’allaitement. La consommation de spiruline chez le jeune enfant sera intéressant à l’arrêt de l’allaitement car elle est une source importante d’acide gras essentiels, notamment en acides gamma-linolénique, et en acide aminés essentiels indispensables à la croissance du nourrisson. De plus la spiruline favorise un bon système digestif et immunitaire.

Il faut néanmoins garder en tête que rien ne saura remplacer le lait maternel dans l’alimentation du nourrisson dans les premiers mois de sa vie. Il est aussi important de bien choisir cette algue lorsque l’on décide d’en consommer. La qualité de la spiruline doit être 100 % naturelle et ne contenir aucun autre produit ajouté, tel que des conservateurs ou des colorants.